Séminaire de rentrée de l'Unité pédagogique régionale de l'enseignement en milieu pénitentiaire (UPR)
Actualités 2020-2021

Mercredi 16 septembre 2020, Jean-Paul Clément, Proviseur du Lycée Maurice-Janetti de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, et François Royer, proviseur-adjoint, ont  accueilli dans leur établissement le séminaire de rentrée de l’UPR.

Lionel Nègre, Proviseur de l’Unité Pédagogique Régionale, avait choisi ce moment fort de regroupement de tous les enseignants et des responsables locaux d’enseignement pour inviter Monsieur le Recteur de la région académique Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bernard Beignier et Monsieur le Directeur interrégional des services pénitentiaires de Marseille, Thierry Alves, afin qu’ils signent solennellement la nouvelle convention interrégionale de partenariat entre l’Education Nationale et le Ministère de la Justice.

Après l’ouverture du séminaire par Monsieur Bernard Beignier, Monsieur Thierry Alves, M. Jean-Luc Heraud, Responsable National de l’Enseignement et Monsieur Lionel Negre, Proviseur de l’UPR Sud Est, la convention a été présentée aux enseignants puis signée.

La nouvelle convention a été rédigée par le Proviseur/Directeur de l’UPR dès la parution au BO du 19/03/2020 de la convention nationale et sa circulaire puis elle a été proposée aux trois recteurs et au directeur interrégional de la DISP de Marseille.

Les objectifs et l’organisation de l’enseignement en milieu pénitentiaire sont définis par la convention nationale du 15 octobre 2019 signée par le ministre de l'Education Nationale et de la Jeunesse et la Garde des Sceaux, ministre de la Justice. La convention interrégionale a pour but de préciser les conditions régionales d’application de la circulaire n° 2020-057 du 9-3-2020 MENJ-DGESCO A1-3 / JUS – DAP et de son annexe, la convention du 15-10-2020 parues au BO N°12 le 19 Mars 2020. (Cf. Article 10 de la convention : déclinaison de la convention au niveau local).

Cette convention annule et remplace la convention régionale du 05 avril 2013, elle a pour objet :

  • de définir le partenariat entre l’administration pénitentiaire et l’Education nationale, de décrire les missions attendues de l’enseignement en milieu pénitentiaire,
  • de définir les missions des responsables au plan régional et local,
  • de préciser les modalités du partenariat concernant l’organisation, la concertation, le partage des informations, les conditions matérielles d’enseignement et la gestion des moyens humains afférents.

La suite du séminaire a été bien chargée et animée par différentes interventions suivies de questions/réponses.

Monsieur Thierry Dalmasso, Inspecteur Education et Vie Scolaire et ancien Proviseur de l’UPR de Toulouse, a présenté le contexte singulier de la rentrée 2020.

La Loi de Programmation et de réforme pour la Justice a été éclairée par Carole Chevalier cheffe du Département des politiques d’insertion, de probation et de prévention de la récidive (DPIPPR).

Les actions culturelles nationales et régionales 2020/2021 ont été détaillées par Julien Troullioud, responsable culture du DPIPPR.

Pour préparer les nouveaux axes de réflexion à venir et l’évolution des pratiques pédagogiques, Lionel Negre et l’équipe de direction de l’UPR (Didier Rassek et Aurélie Thibaud) ont également invité Sandrine Leboeuf, conseillère DRAFIP, pour présenter la démarche de certification du socle de connaissances et de compétences professionnelles (CLEA) et le  Diplôme de compétences en langue (DCL), ainsi que Cécile Bernard, responsable du Dispositif académique de validation des acquis (DAVA) d’Aix Marseille, pour expliquer le processus de Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Autant de pistes qui vont encore permettre aux enseignants de travailler autrement en répondant aux besoins de plus en plus spécifiques des élèves détenus.